21. décembre 2020

Changer, c’est possible : c’est pourquoi cela vaut la peine de remettre en question ses habitudes

Après le coronavirus, il n’y aurait plus de retour à la normale… À l’avenir, le monde tel que nous le connaissons, n’existerait plus… C’est ce qu’écrivait le futurologue Matthias Horx tout au début de la crise du coronavirus. Il s’agissait de s’imaginer un monde rempli de personnes déterminées à ne pas refaire les erreurs du passé. Cependant, le retour à la vie après le premier semi-confinement nous a prouvé le contraire : le souhait d’un retour à la normalité telle que nous la connaissons est toujours aussi fort.

Les comportements deviennent des habitudes

Les habitudes permettent à notre cerveau d’économiser de l’énergie. Lorsque nous adoptons toujours le même comportement face à certaines situations, cela permet à notre cerveau de se reposer, car il n’a même plus besoin de s‘activer. Ainsi, nous ressentons un sentiment de bonheur lorsque nous pouvons recourir à des comportements répétitifs. À chaque fois qu’ils surgissent, ils laissent des traces de plus en plus fortes et finissent par se transformer en habitudes bien établies. D’un côté, ces comportements routiniers nous sécurisent, mais d’un autre côté ils nous empêchent d’être spontané.e et flexible. Ces mécanismes peuvent également être observés sur le lieu de travail quand certains comportements comme les arrivées tardives chroniques, l’absence de limites ou des réactions au stress malsaines deviennent problématiques.

Examiner ses habitudes

C’est assez incroyable : presque la moitié de nos comportements se produisent inconsciemment ! Avant d’envisager un changement, nous devons donc d’abord prendre conscience de nos schémas comportementaux actuels. Si on les trie par bonnes ou mauvaises habitudes, il faut juste se rappeler que cette classification est complètement subjective.

Est-ce qu’une situation concrète ou les personnes de mon environnement ont une influence sur ce processus ? Est-ce que j’arrive à atteindre l’objectif souhaité tout en ayant des habitudes bien ancrées ?

Si la réponse à la dernière question est «non» et que vous n’êtes vraiment pas satisfait de votre situation, alors il est temps de changer.

Des changements sont possibles

Afin qu’un processus de changement aboutisse, nous devons en premier lieu clarifier pourquoi nous souhaitons effectuer un changement. Peut-être que nous voulons changer pour faire plaisir à une personne ou pour nous conformer aux conventions sociales. Peut-être que c’est une attente de notre supérieur.e hiérarchique. Ou alors nous voulons abandonner de vieilles habitudes parce que nous sommes convaincu.e.s qu’à long terme ce sera bénéfique pour nous.

Comment se fait-il que dans certaines situations nous nous comportons toujours de la même manière et que nous appliquons les mêmes schémas quand nous prenons des décisions ? Ces comportements ne seraient pas devenus des habitudes inconscientes si nous n’en avions pas tiré quelques profits. Cependant, cet avantage n’est peut-être rien d’autre qu’un sentiment de réussite temporaire, un peu comme l’effet calmant du chocolat en situation de stress. Ou alors on essaie d’éviter un conflit quand on a une énième fois dit « oui » alors que notre intuition nous invitait à faire le contraire.

Afin de mieux comprendre comment fonctionne ce mécanisme dans notre tête, il est également utile de se confronter à nos croyances négatives. Elles nous accompagnent depuis notre enfance et influencent nos décisions et nos comportements.

Source: https://www.selbstbewusstsein-staerken.net/

Tant que nous nous accrochons à des schémas de pensées destructeurs, nous n’arriverons pas à effectuer un changement de manière durable. Nous devons vraiment vouloir ce changement, et ceci pour notre propre bien.

Pour transformer des pensées négatives en pensées positives, nous devons apprendre à remplacer des croyances destructrices par des croyances constructrices.

Malheureusement, il n’est pas si aisé que ça de transformer des croyances négatives en croyances positives. Induire un changement à long terme et durable est un processus très exigeant qui demande beaucoup de patience et de persévérance. Nous devons prendre le temps de nous habituer à de nouveaux comportements jusqu’à ce qu’ils se transforment à leur tour en habitudes.

L’accompagnement professionnel d’un changement

Qu’il s’agisse de la crise du coronavirus, d’une modification des conditions de travail ou d’événements majeurs dans sa vie privée, nous sommes au quotidien confronté.e.s à des situations nouvelles qui nous poussent à vouloir changer ou qui nous obligent à changer et à s’adapter.

Abandonner de vieilles habitudes pour en adopter de nouvelles, c’est en général plus simple à dire qu’à faire. À Proitera, nous vous proposons de vous accompagner dans cette voie du changement et à vous soutenir en vous faisant des suggestions utiles et orientées vers un objectif.  


Partager cet article

Lire d'autres articles du blog

L’addiction au shopping en ligne : voici quelques conseils qui vous permettront de gérer vos achats en toute conscience

Cette sensation ne vous est très certainement pas inconnue : après une longue journée de travail, vous aspirez à ...

En savoir plus
Boundary Management : La gestion des limites entre vie professionnelle et privée

Le télétravail permet d’avoir des horaires de travail plus flexibles et depuis la crise du coronavirus, beaucoup d’employé.e.s ont ...

En savoir plus
Communiqué : Gestion du stress durant la période du coronavirus

  La crise du coronavirus dure maintenant depuis à peu près un an et malheureusement une fin n’est pas encore ...

En savoir plus
La crise du coronavirus, une épreuve pour la santé mentale

La pandémie actuelle désécurise à peu près tout le monde et bon nombre d’entreprises doivent affronter d’importants défis. Une ...

En savoir plus
Tous les articles de blog