28. février 2022

Diversité, tolérance et estime de soi – Un regard sur les milléniaux et la génération Z

 

 

De nos jours, la clé du succès réside dans la pluralité. De plus en plus d’entreprises recourent à une gestion de la diversité et créent de nouveaux postes de travail spécialisés dans le domaine des ressources humaines. Elles essaient de s’appuyer sur des critères aussi variés que possible lorsqu’elles recrutent du personnel.

La génération des « milléniaux » a bouleversé une vision plutôt traditionnelle de la gestion du personnel. Le groupe d’employé·e·s le plus récent, appelé génération Z, soit les personnes nées entre 1997 et 2010, va encore plus loin : une étude montre que pour 83% des membres de ce groupe d’âge, le fait qu’une entreprise s’engage en faveur de la diversité et de l’inclusion est un critère décisif au moment de choisir un emploi.

Source: Randstad Employer Brand Research 2019

Pour la génération Z, la diversité et l’inclusion ne se limitent pas à l’âge, la religion, l’origine, au genre ou handicap physique. Il s’agit aussi d’adhérer à des valeurs et de se comporter différemment : la tolérance et l’estime de soi comptent pour cette génération.

La tolérance : une culture d’entreprise

Il ne s’agit donc plus de recruter le plus grand nombre possible de personnes au parcours professionnel varié, d’âges, de genre et d’ethnies différents. Le défi consiste à modifier la culture de l’entreprise. Cela signifie, d’une part, que la diversité et la tolérance doivent être au cœur d’une entreprise et mises par écrit dans sa chartre. D’autre part, elles doivent être appliquées à tous les niveaux en partant des instances dirigeantes.

Mais plus les valeurs et les comportements au sein d’une équipe ou d’une entreprise sont différents et axés sur l’individu, plus il devient difficile de satisfaire tout le monde. Ce qui peut se traduire, par exemple, par différentes manières de percevoir la diversité, la tolérance et l’estime de soi. Les attentes à l’égard des cadres peuvent également être multiples.

L’estime de soi : un style de management

Les milléniaux et la génération Z ne se contentent plus d’un bon salaire pour se sentir bien au travail. Ce qui compte davantage pour eux, ce sont des aspects comme l’estime de soi, la confiance, la flexibilité, un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée, une activité qui fait sens et surtout une ambiance de travail agréable ainsi qu’une bonne relation avec les collègues de travail.

L’estime de soi et la reconnaissance des qualités personnelles sont déterminantes. La diversité au niveau des expériences, des intérêts et des compétences individuels est justement le point fort au sein d’une équipe. Cette individualité doit également être vue et appréciée.

 

 

Pour la génération Z, la diversité et l’inclusion il s’agit aussi d’adhérer à des valeurs et de se comporter différemment : la tolérance et l’estime de soi comptent pour cette génération.

Le fait que chaque personne est unique doit aussi être pris en compte dans la culture du feedback. Les membres d’une équipe ne savent pas vraiment comment interpréter un commentaire du type « c’est du bon travail ». Ils ont besoin de transparence, de critiques constructives et de retours concrets pour pouvoir se développer. Ces générations ont grandi avec les médias sociaux où le pouce peut être levé ou baissé en un clic, elles sont donc habituées à recevoir des retours très réguliers. Le personnel plus âgé tient également à ce que sa performance personnelle et son expérience ne soient pas considérées comme acquises, même s’il est actif depuis de nombreuses années dans une entreprise. Il souhaite aussi que ses qualités soient vues et surtout reconnues.

Un mouvement pour la défense du climat comme « Fridays for Future » dans lequel de nombreux jeunes sont engagés, l’a montré : la génération Z a de l’assurance, elle souhaite être consultée et prendre part aux décisions. Des hiérarchies horizontales et des rencontres d’égal à égal sont donc des facteurs importants pour l’estime de soi. Ainsi, pour développer un management de la diversité et de l’inclusion, faites appel à cette génération de personnes engagées et intéressées.

Source: USA 2021: https://www.campaignlive.com/

Bien commun et responsabilité sociale

L’engagement de la génération Z montre aussi que ses membres accordent une grande importance à l’équité et qu’ils sont très sensibles aux questions environnementales. Une entreprise marque donc des points en donnant la possibilité aux jeunes employé·e·s de vivre dans un environnement qui valorise la diversité, la tolérance et l’estime de soi au sein de l’équipe. D’autant plus si elle en tient également compte au niveau de ses produits, de sa publicité et clientèle.

Le bien-être et l’authenticité améliorent la santé psychique et donc la performance.

De plus en plus d’entreprises montrent leur soutien en hissant, par exemple, un drapeau LGBTQI+ pendant les journées d’action du « Pride Month ». Elles s’engagent ainsi pour la diversité. Ce que d’aucuns critiquent comme étant du « pink washing » de la part des entreprises peut cependant être perçu comme un signe de reconnaissance par les personnes concernées : elles se sentent les bienvenues et ça peut les encourager à faire le pas du coming-out. Cette démarche permet à un·e employé·e de mener une vie authentique dans le monde du travail, où nous passons tout de même une très grande partie de notre temps. Le bien-être et l’authenticité améliorent la santé psychique et donc la performance.

C’est pourquoi la diversité et l’inclusion représentent toujours un atout, y compris pour une entreprise.

Nous sommes là pour vous

Il faut beaucoup de délicatesse pour accompagner un processus de coming-out. Il est souvent indispensable de faire appel à un·e spécialiste. Le service social d’entreprise de Proitera est là pour ça.

Check-list: LGBTQI+ Coming-out  pour les employés et les superviseurs ➜

Nous ne proposons pas que des accompagnements individuels, mais offrons aussi un suivi pour le développement organisationnel et la mise en œuvre d’une culture d’entreprise positive. Nous organisons également des séminaires de sensibilisation et mettons en œuvre une médiation en cas de suspicion de discrimination. Ainsi, nous pouvons aider votre entreprise à développer avec succès une politique de la diversité et de l’inclusion.

Partager cet article

Lire d'autres articles du blog

Widerstand konstruktiv nutzen

En savoir plus
Flexibel gemeinsame Ziele verfolgen – so gelingt Führung mit hybridem Arbeitsmodell

         

En savoir plus
Le feedback, un outil au service du management

Le feedback est un outil managérial essentiel. Il permet de rencontrer les membres du personnel, de savoir où ils ...

En savoir plus
Coming-out sur le lieu de travail – « Un signe clair de l’entreprise m'a donné le courage de faire mon coming-out ».

Madame S. a travaillé pendant de nombreuses années en tant que personne de sexe masculin dans une entreprise industrielle ...

En savoir plus
Tous les articles de blog