14. avril 2022

Le feedback, un outil au service du management

Le feedback est un outil managérial essentiel. Il permet de rencontrer les membres du personnel, de savoir où ils en sont, comment ils vont et se sentent. En tant que cadre, vous obtenez ainsi des informations importantes qui vous permettent de soutenir les collaboratrices et les collaborateurs de manière ciblée.

Sur le plan relationnel, le feedback comprend trois éléments :

Le comportement : J’exprime ma préoccupation à une personne et souhaite attirer son attention sur son comportement.

L’effet : Je lui décris les effets que son comportement a sur moi.

L’émotion : Je lui fais part des émotions que son comportement déclenche en moi.

Il y a toujours deux types de perception dans un feedback : celle de la personne qui l’émet – la perception d’autrui – et sa propre perception de soi. Il faut être conscient·e que chaque perception est sélective, situationnelleet subjective.

Les cinq types de feedback sur le lieu de travail

  • L’éloge
  • La critique
  • L’évaluation
  • Le coaching
  • L’encouragement

Quel est l’intérêt du feedback ?

Donner et recevoir un feedback permet de comparer l’image qu’on a de soi avec celle que les autres se font de nous. On découvre ainsi l’effet que son propre comportement a sur les autres. Le feedback réduit le risque de malentendus dus à des interprétations non verbalisées et permet aux personnes concernées d’affiner leur comportement social.

Le feedback positif a un effet bénéfique sur les collaboratrices et les collaborateurs, il a une influence sur :

  • la motivation à vouloir apprendre de nouvelles choses, sur l’engagement et il permet de repousser ses limites.
  • l’esprit critique, la capacité à formuler un feedback, et donc à apprendre de ses erreurs afin d’améliorer ses compétences.
  • la fiabilité et la loyauté ainsi que l’identification avec l’environnement professionnel et l’entreprise.
  • l’esprit d’équipe et le renforcement de la cohésion de l’équipe.
  • la confiance en ses propres capacités.
  • l’auto-évaluation, ce qui permet de mieux évaluer les effets de son propre comportement sur les autres.
  • la satisfaction au travail et la santé psychique.

Le feedback négatif permet de corriger des comportements qui ne sont pas très efficaces et qui doivent être évités. Ils peuvent être modifiés en transformant les pensées. Le feedback négatif peut être efficace, s’il est formulé de manière ciblée, authentique, concrète, opportune et constructive et s’il se concentre sur le travail de la personne et non sur la personne elle-même.

Conseils pour une culture du feedback positive en entreprise

Une culture du feedback positive enrichit tout autant un système avec des niveaux hiérarchiques classiques qu’une forme d’organisation proposant des hiérarchies plates. Elle favorise le développement et mène au succès. Les conseils suivants vous aideront à développer cette culture dans votre entreprise :

Encourager le feedback à tous les niveaux hiérarchiques
Le feedback devrait fonctionner dans les deux sens – pas seulement de haut en bas, mais aussi de bas en haut. Si chacun, indépendamment de son niveau hiérarchique, sent qu’il peut exprimer des critiques utiles et des conseils d’amélioration, cela favorise la réussite. Ainsi, les projets peuvent être menés à termes plus efficacement.

Demander activement un feedback
En montrant l’exemple et en sollicitant activement le feedback de vos collaboratrices et collaborateurs, vous les aidez à adhérer à une culture du feedback. Construire sa propre opinion et faire des propositions d’amélioration, ça s’apprend. Il est important que le feedback négatif ne soit pas sanctionné.

Ouverture d’esprit et confiance
Une bonne culture du feedback est basée sur l’ouverture d’esprit et une confiance mutuelle. Dans une entreprise ou une organisation qui cultive cette confiance, on se rencontre d’égal à égal, avec respect, estime et honnêteté. Donner et recevoir un feedback permet aussi d’aborder des thèmes plus personnels dans le cadre du travail. Cela contribue au développement des compétences individuelles.

Apprendre de ses erreurs
La pratique d’une culture du feedback permet de dissiper les malentendus, de réduire le mécontentement et d’apprendre de ses erreurs. Accueillez les critiques à votre égard sans vous justifier. Dans la mesure du possible, appliquez les idées de vos collaboratrices et collaborateurs. S’il n’est pas possible de procéder à un changement immédiat, expliquez et justifiez-le.

Nous vous aidons volontiers à mettre en place une culture du feedback positive et respectueuse et à l’utiliser comme instrument de gestion de vos employé·e·s.

Une culture du feedback positive enrichit tous les systèmes hiérarchiques. Elle favorise le développement et mène au succès.

➔ Nos conseils vous aident à mettre en place cette culture dans votre entreprise.


Partager cet article

Lire d'autres articles du blog

Widerstand konstruktiv nutzen

En savoir plus
Flexibel gemeinsame Ziele verfolgen – so gelingt Führung mit hybridem Arbeitsmodell

         

En savoir plus
Coming-out sur le lieu de travail – « Un signe clair de l’entreprise m'a donné le courage de faire mon coming-out ».

Madame S. a travaillé pendant de nombreuses années en tant que personne de sexe masculin dans une entreprise industrielle ...

En savoir plus
Diversité, tolérance et estime de soi - Un regard sur les milléniaux et la génération Z

    De nos jours, la clé du succès réside dans la pluralité. De plus en plus d'entreprises recourent à une ...

En savoir plus
Tous les articles de blog