26. octobre 2020

Le Case Management tient compte des besoins individuels et décharge les entreprises

La gestion de la santé en entreprise permet d’avoir une vision globale sur l’organisation et les individus dans le but d’optimiser les processus d’entreprise, les conditions de travail et de promouvoir la santé des employés. C’est possible, entre autres, grâce au Case Management. Cette méthode est employée lorsque des personnes se trouvent en incapacité de travail pour cause de maladie ou d’accident sur du long terme, en général plus de 30 jours.

Le Case Management permet de soutenir les employé.e.s lors de leur réintégration professionnelle. Il a pour but de maintenir leur capacité de travail ou de la rétablir plus rapidement et de leur permettre un retour à leur poste de travail.

Source : https://gesundheitsfoerderung.ch/

Description des cas complexes

Le Case Management est particulièrement adapté pour traiter les cas complexes. En cas de maladies multiples ou si les causes de la maladie sont floues, il faudrait clarifier et voir si les symptômes physiques sont liés à un stress psychique, ce qui peut être le cas lorsque l’employé.e a, dans son environnement, un.e proche malade. Ensuite, il faut se demander quelles fonctions les employé.e.s concerné.e.s sont encore capables d’occuper et s’il s’avère nécessaire d’adapter leur taux d’activité.

Lorsque le cas est complexe, il est particulièrement important d’accompagner les employé.e.s concerné.e.s tout au long de ces processus de traitement difficiles et d’en assurer la coordination, de les conseiller et de les aider. Ainsi, on évite les procédures redondantes, inefficaces et des retards inutiles. Quand la gestion du dossier se trouve entre les mains d’une seule personne, il est plus simple d’évaluer les éventuelles charges et surcharges et de prendre des mesures appropriées. Lorsque les employé.e.s essaient de reprendre le travail, ils peuvent également se réadapter progressivement à la vie active sans devoir être immédiatement performant à 100%. De telles mesures d’aide permettent aussi aux collègues de la personne malade de mieux comprendre sa situation personnelle, afin que sa réinsertion au travail puisse se dérouler sans pression à la performance et sans malentendus.

Le guide suivant vous permettra de préparer le retour au travail d’un.e employé.e suite à une longue période d’absence pour maladie.

Un guide de case management à l’in­ten­tion des su­pé­rieurs.

Les avantages du Case Management pour les entreprises

Grâce à une démarche coordonnée et ciblée, des solutions adaptées aux besoin des employé.e.s concerné.e.s peuvent être proposées. Et l’entreprise en profite également à plusieurs niveaux : 

  • Détection précoce et gestion préventive des absences récurrentes de courte durée
  • Réintégration plus rapide suite à une absence prolongée pour maladie
  • Maintien de l’aptitude au travail ou la rétablir plus rapidement
  • Une reconversion accélérée, sur le long terme ou un changement de poste de travail en douceur pour les personnes concernées
  • Réduction des charges annexes au salaire
  • Les supérieurs hiérarchiques et les ressources humaines sont déchargés

Indemnités journalières en cas de maladie et Proitera comme aide complémentaire

Dans le cadre des indemnités journalières en cas de maladies, les assurances proposent de plus en plus le Case Management aux entreprises. Ils entendent par là la surveillance du processus de guérison, la réintégration du malade à son poste de travail ainsi que du soutien lorsque l’employé.e quitte éventuellement l’entreprise. Le Case Management de Proitera va un pas plus loin : nous considérons que la gestion du cas doit être détachée des intérêts de l’assurance d’indemnités journalières en cas de maladie. Notre objectif est d’accompagner les personnes qui se trouvent dans des situations problématiques et complexes et d’offrir un soutien concret afin de trouver des solutions.

Proitera propose le Case Management dans le cadre du service social en entreprise.

Médical: Choix des mesures (hospitalisation, ambulatoire), activation, réhabilitation.
Professionnel: Maintien au poste de travail ou changement (interne, externe)
Psychosocial: Gérer la crise, gestion du quotidien, accompagnement
Financier: Clarification des droits aux prestations de l’assurance sociale, annonce à l’assurance,  conseils budgétaire


Partager cet article

Laisser un commentaire

Lire d'autres articles du blog

Une étude récente démontre que les entreprises peuvent réduire leurs coûts grâce au service social d’entreprise.

Une étude récente de la FHNW (Haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse) arrive à la conclusion qu’il ...

En savoir plus
Comment distinguer le mobbing d’un conflit sur le lieu de travail ? Voici les différences.

Il arrive fréquemment que des employé.e.s nous demandent si un certain type de comportement de la part d’un.e collègue, ...

En savoir plus
Proitera, un service de médiation : nous vous soutenons volontiers en cas de mobbing, harcèlement sexuel et discrimination.

Dans son rôle de personne de confiance, Proitera est le point de contact externe pour vos employé.e.s en cas ...

En savoir plus
«Cela m’a aidée face au deuil» – Récit d’un expérience personnelle.

Le service social en entreprise s’avère être précieux : offrir de l’aide à une personne qui perd un être ...

En savoir plus
Tous les articles de blog