20. décembre 2021

Comment détourner les cinq messages contraignants afin d’atténuer le stress

Passer plus de temps avec sa famille, faire plus de sport, manger plus sainement – ça ne vous rappelle rien ? En fin d’année, voici que les bonnes résolutions réapparaissent. Chaque année, nous voulons nous séparer de nos mauvaises habitudes. Mais bien souvent, cela reste au stade de l’intention. Mais comment se fait-il que dans certaines situations nous nous comportons et prenons des décisions de la même manière ? Et pourquoi est-ce si difficile d’induire un changement pour qu’il s’inscrive dans la durée  ?

Comportements et habitudes

Dans l’un de nos précédents articles de blog, nous nous sommes penché.e.s sur les comportements. Nous avons montré que certains modèles comportementaux ne seraient pas devenus des habitudes inconscientes si nous n’avions pas pu en tirer un quelconque profit. En effet, si nous nous comportons toujours de la même manière dans certaines situations, c’est pour soulager notre cerveau : ainsi il n’a même plus besoin de s’activer. Certes, de tels mécanismes nous donnent de l’assurance, mais ils nous empêchent d’être flexibles. Ce fonctionnement est également observable lorsque des comportements problématiques surgissent au travail, comme par exemple, le manque de ponctualité chronique, l’absence de limites ou les réactions malsaines au stress.

Les messages contraignants et les croyances sont des convictions fondamentales issues de l’enfance

Nous n’arrivons pas toujours à contrôler certains mécanismes, mais il est important que nous les explorions. Cela vaut donc la peine de s’intéresser à ces messages contraignants et aux croyances négatives qu’ils peuvent véhiculer, comme : « les autres sont meilleur.e.s que moi » ; « le temps, c’est de l’argent » ; « la vie n’est pas un long fleuve tranquille ». Les messages contraignants sont des convictions fondamentales issues de notre enfance et que nous avons parfois tellement intériorisées que nous ne sommes pas conscient.e.s qu’elles influent sur notre comportement lorsqu’elles remontent à la surface.

Les messages contraignants…

  • ne sont ni bons ni mauvais,
  • orientent nos pensées, nos actions et nos sentiments,
  • ont souvent été transmis de manière inconsciente par les personnes chargées de l’éducation (parents, enseignants) alors que nous pensons qu’ils nous sont propres,
  • nous poussent à agir automatiquement. Issus des injonctions parentales, les messages contraignants étaient, à la base, bien intentionnés et utilisés à des fins éducatives.

Pourquoi les messages contraignants peuvent devenir problématiques ?

  • Ils agissent de manière inconsciente.
  • Souvent, nous ne réalisons pas à quel moment nous obéissons à un message contraignant.
  • À l’âge adulte, nous restons inconsciemment attaché.e.s à cette croyance que nous ne sommes reconnu.e.s et apprécié.e.s que si nous obéissons à nos messages contraignants.
  • Les messages contraignants nous accompagnent également dans notre quotidien professionnel, ce qui peut devenir problématique lorsque nous nous mettons sous pression pour les satisfaire et que cela engendre des problèmes de santé.

Les cinq messages contraignants

Les cinq messages contraignants

Source : https://dailymentor.de/innere-antreiber/

Repérer le stress et utiliser les messages contraignants de manière positive

Voici ce que nous pouvons faire pour mieux utiliser nos messages contraignants :

Comprendre leur fonctionnement : Comment fonctionne le message contraignant auquel je suis lié.e ? Quels besoins éveille-t-il en moi ? Quels aspects positifs et quelles compétences cachées puis-je identifier ?

Reconnaître leur cause : Est-ce que mon message contraignant se déclenche dans des situations spécifiques ? Quand est-ce qu’il se manifeste plus fréquemment ou de manière démesurée ?

Le neutraliser : Comment puis-je reformuler le message contraignant de manière à réduire le stress et la pression ? Que puis-je m’autoriser ? Par quel message encourageant puis-je le remplacer afin qu’il se substitue progressivement au message contraignant dans le but de mettre en place un nouveau modèle comportemental ?

Remplacer le message contraignant par un message encourageant

Les messages encourageants sont des injonctions formulées de manière positive et qui permettent de neutraliser la logique et les effets des messages contraignants. Les propositions ci-dessous prennent pour exemple le message contraignant « Dépèche-toi ». Ainsi, ces exemples nous permettent de transformer de manière positive certains comportements et les messages qu’ils véhiculent. Bien entendu, tout message encourageant que l’on développe pour soi-même peut également aider à se libérer de l’emprise du message contraignant.

Antithèse au message « Dépêche-toi » :

  • Je peux prendre tout le temps dont j’ai besoin.
  • Mon temps m’appartient.
  • J’ai le droit de me ressourcer et de faire des pauses.
  • L’herbe ne pousse pas plus vite quand on tire dessus.
  • C’est moi qui décide si je dois me dépêcher et à quel moment je le fais.
  • J’ai le droit de faire les choses dans le calme.
  • J’ai confiance en moi, je serai là au bon endroit et au bon moment.
  • J’ai le droit de suivre mon propre rythme en tenant compte de ma forme du jour.

Les messages contraignants sont propres à chaque individu et nous accompagnent durant un long moment. Les identifier et réussir à modifier des comportements habituels grâce à des messages encourageants demande beaucoup de patience et de l’entraînement. Les conseillères et les conseillers de Proitera se tiennent volontiers à votre disposition pour vous accompagner et soutenir dans cette démarche en vous proposant des conseils personnels et utiles.

Dans nos séminaires « Intégrer, assumer et accompagner le changement – partie I » et 
« Intégrer, assumer et accompagner le changement – partie II » vous apprendrez à déchiffrer les mécanismes du changement pour être en mesure de mieux le vivre, le gérer et l’accompagner.


Partager cet article

Lire d'autres articles du blog

Wenn Aufschieben krank macht – Erledigungsblockaden erkennen, überwinden oder vermeiden.

 

En savoir plus
Connaître ses propres limites et respecter celles des autres

« N’en fais pas tout un plat, ce n'est pas si grave » ou « Tu n'as pas besoin de péter les ...

En savoir plus
Portrait: Hilda Studer-Theler

[cta]

En savoir plus
La BKB – Banque Cler : un exemple en matière de diversité et d’inclusion en entreprise

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à s’intéresser au thème de la diversité et de l'égalité des ...

En savoir plus
Tous les articles de blog