29. juin 2020

Proitera, un service de médiation : nous vous soutenons volontiers en cas de mobbing, harcèlement sexuel et discrimination.

Dans son rôle de personne de confiance, Proitera est le point de contact externe pour vos employé.e.s en cas d’atteinte à l’intégrité personnelle (mobbing, harcèlement sexuel, discrimination). Nous travaillons de façon neutre et nous sommes tenus à la confidentialité. En tant que prestataire externe, nous bénéficions de la confiance et de l’indépendance nécessaires. Il s’agit là de conditions préalables pour régler ces atteintes à un stade précoce.

1. Quelles sont les tâches de la personne de confiance? Que fait Proitera concrètement ?

La personne de confiance est un tiers neutre avec qui la personne concernée par une des atteintes à la personnalité va pouvoir trouver du soutien, de l’écoute et construire une solution.

La personne de confiance lui garantit un entretien confidentiel. Elle lui indique ce qu’elle peut faire et quelles sont les conséquences de tels actes. Elle l’encourage à poser des limites claires et à se défendre contre toute forme de harcèlements. Si la situation le nécessite, elle encourage la personne concernée à consigner par écrit les incidents. Elle l’informe sur les actions pénales et civiles possibles et les démarches à entreprendre ainsi que des conséquences de telles démarches.

2. Qu’est-ce que je dois entendre par l’atteinte à l’intégrité personnelle, ou quels faits puis-je communiquer à la personne de confiance Proitera?

Les atteintes à l’intégrité personnelle sont:

Le mobbing (harceler régulièrement par la parole, des actes ou la mise à l’écart un.e collègue, un.e supérieur.e, un.e collaborateur /trice)

Le harcèlement sexuel (harceler par des propos sexistes, pornographiques, par des actes à caractères sexuels un.e collègue, un.e supérieur.e, un.e collaborateur /trice)

La discrimination (mise à l’écart d’ un.e collègue, un.e supérieur.e, un.e collaborateur /trice à cause de son origine, sa croyance, son genre par des propos ou des actes)

La personne concernée peut communiquer à Proitera tous comportements qui transgressent les limites. Plus le problème est abordé tôt, plus rapidement une solution peut être élaborée.

3. Qui chez Proitera est qualifié en tant que personne de confiance, qui dois-je contacter?

Toutes les assistantes sociales et assistants sociaux sont habilités à recueillir ces témoignages et à élaborer avec les personnes concernées une solution.

4. Quelles sont les options et les pouvoirs juridiques de Proitera ? Comment puis-je être sûr que mes plaintes seront prises au sérieux?

Proitera n’a pas de pouvoir juridique. Les assistantes et assistants sociaux vont prendre toutes les demandes au sérieux et examiner avec la personne concernée quelle est la meilleure solution et indiquer quelles sont les démarches possibles si une plainte devait être déposée (auprès de l’employeur et/ou du tribunal).

Notre processus interne permet de garantir une prise en charge neutre et de définir ce qui peut être fait en fonction des éléments transmis par la personne concernée.

5. Existe-t-il un processus prédéfini pour une plainte? À quoi pourrait ressembler un tel processus?

  • Le processus consiste d’abord d’entendre la personne, de définir avec elle les étapes à mettre en œuvre. Différentes possibilités existent:
  • Soutenir et renforcer la personne dans la protection de ses limites, l’accompagner dans ce sens.
  • Si la personne est particulièrement touchée par les actes commis, il peut y avoir un signalement auprès du service des ressources humaines (toujours en accord avec la personne concernée).
  • A partir de là, une évaluation est faite si une confrontation avec l’autre partie est possible ou non. Il est également défini ce qui doit être poser comme actes. En effet, l’entreprise doit pouvoir proposer un cadre de travail respectueux et elle en est la garante.

6. Quelle est la différence entre une personne de confiance appartenant à une entreprise et un organisme externe comme Proitera?

Une personne de confiance interne à l’entreprise est un.e collaborateur, collaboratrice qui a fait la formation de personne de confiance. Elle est employée par l’entreprise et elle est liée à la structure. Elle ne devrait pas assumer une fonction hiérarchique par rapport à la personne concernée. Elle doit être appréciée par l’ensemble des collaborateurs et digne de confiance.

Proitera en tant que prestataire externe est neutre et indépendante de tout lien hiérarchique. Par cette position, nous maintenons la garantie d’un traitement de toutes les situations de manière impartiale et neutre. Nous sommes formés à la gestion de conflits et travaillons de façon méthodologique.


Partager cet article

Laisser un commentaire

Lire d'autres articles du blog

Comment distinguer le mobbing d’un conflit sur le lieu de travail ? Voici les différences.

Il arrive fréquemment que des employé.e.s nous demandent si un certain type de comportement de la part d’un.e collègue, ...

En savoir plus
«Cela m’a aidée face au deuil» – Récit d’un expérience personnelle.

Le service social en entreprise s’avère être précieux : offrir de l’aide à une personne qui perd un être ...

En savoir plus
Et soudain, tout est différent

Lorsqu’un événement tragique fait subitement irruption dans notre vie, il impacte également notre vie professionnelle que nous soyons indépendant ...

En savoir plus
Le couple et la crise du coronavirus: réussir à vivre en couple en étant confiné à la maison

La période que nous vivons actuellement n’est vraiment pas simple : nous sommes toutes et tous tenu.e.s de rester ...

En savoir plus
Tous les articles de blog